Les indicateurs de programmes

Un programme, quelle que soit la définition utilisée dans votre entreprise, ressemble à un projet, en général en plus « gros », ce qui induit une décomposition en projets. Ainsi, si le premier niveau de l’organigramme des tâches d’un projet est composé de lots, sous-projets, ou autres, le premier niveau de l’organigramme des tâches d’un programme est souvent composé de projets.

La difficulté pour le responsable de programme est donc d’avoir une cohérence des indicateurs remontés par les reportings des différents projets pour pouvoir les consolider et ainsi produire le tableau de bord du programme.

Les indicateurs des projets doivent donc découler des indicateurs demandés par le programme, du moins en partie puisque chaque projet peut définir des indicateurs supplémentaires utiles au pilotage.

En ce sens, la valeur acquise est très utile car elle permet à chaque projet de remonter au programme des informations consistantes, permettant leur consolidation afin que le programme réalise également, à son niveau, son tableau de bord de pilotage puis son reporting.