Le reporting

Si le tableau de bord d’un projet doit être synthétique et facile à lire, le reporting se présente différemment, en raison notamment de ses objectifs.

Rappelons qu’un reporting est en réalité un rapport d’avancement. Ainsi vous trouverez des reportings assez concis, mais également des reportings très complets : il faut l’adapter aux besoins du demandeur.

Le reporting a deux facettes et peut donc être vu selon deux angles :

  • L’angle du demandeur ;
  • L’angle de l’émetteur.

Pour le demandeur, le reporting sert à obtenir des informations, via des indicateurs, des explications, des données sur l’environnement,… Demander un reporting est en réalité un moyen de créer son propre tableau de bord.

Pour l’émetteur, deux phases doivent être dissociées : avant l’émission, et après.

Avant l’émission, le reporting doit être préparé. Cela suppose donc de réaliser une photo du projet, et d’en déduire une situation. Il faut analyser le projet. Cela est d’autant plus utile qu’en l’absence d’obligation de reporting, le chef de projet, pris dans le quotidien du projet, peut en oublier de prendre du recul et d’avoir une vision globale sur son projet[1].

Après l’émission, le reporting permet de poser des questions et de demander des arbitrages sur les sujets qui ne sont plus du ressort du chef de projet.

Les objectifs du reporting peuvent être résumés comme suit :

  • Anticiper
  • Communiquer
  • Arbitrer
  • Prendre du recul
  • Visualiser

En conséquence, les informations présentées dans un reporting et un tableau de bord sont différentes, à la fois dans leur forme et dans leur contenu. Bien sûr, une information présente dans un tableau de bord peut également trouver sa place dans un reporting, et inversement, mais ce n’est pas la majorité des cas.

De plus, un reporting contiendra également des questions au management, présentées souvent sous forme d’arbitrages.

[1] Soyons honnêtes : sans obligation de reporting, personne n’en créerait, alors que le processus même de création du reporting est créateur de valeur pour le chef de projet qui réalise une analyse globale de son projet.