Le secret d’un pilotage réussi

Le secret du pilotage est dans la régularité.

Il est inutile de vous lancer dans un projet si vous n’êtes pas prêt à vous investir régulièrement dans son pilotage. Tout comme en conduite automobile, il ne suffit pas de réajuster le volant une fois toutes les heures pour arriver à bon port.

C’est un travail permanent, du moins régulier ; ce peut être tous les trimestres, tous les mois ou toutes les semaines (parfois les trois à la fois), en fonction de votre projet. Je vous invite vraiment à essayer une fréquence et à la faire évoluer si vous vous apercevez qu’elle doit être adaptée.

Cette régularité s’applique bien évidemment à tous les modes de pilotage que vous allez mettre en place en parallèle, chacun ayant sa fréquence propre.