Le diagramme temps-temps

Je discutais avec un responsable de projets récemment qui devait refondre son reporting. Quand il m’a parlé de diagramme temps-temps, j’ai réagis: très peu d’entreprises l’utilisent, alors que c’est magique !

C’est magique car cette représentation apporte:

  • Une visualisation des jalons majeurs d’un projet;
  • Un tableau de bord restreint au stricte nécessaire (les jalons);
  • Un outil de pilotage des délais, simple et efficace;
  • Un outil de reporting et de management visuel du projet;
  • Une anticipation des retards potentiels des jalons futurs.

« Alors, comment ça marche ? »

Le chef de projet choisit les jalons majeurs de son projets. Il est bien question de jalons majeurs et non de toutes les activités de son planning ici ! Puis, il va suivre l’évolution de la date prévisionnelle d’atteinte des jalons. Jusqu’ici, rien que de très normal.

Le diagramme se présente avec en abscisse le temps qui passe (et notamment, les dates auxquelles sont faites les réestimations des dates des jalons), et en ordonnée les dates prévisionnelles d’atteinte des objectifs. Une courbe par jalon est ainsi tracée. Par exemple, en semaine 25, comme chaque semaine, la question est posée des jalons atteints et du prévisionnel des jalons à venir. Les dates anticipées sont ajoutées, allongeant les courbes de chacun des jalons.

La force du diagramme temps-temps est de présenter tous les jalons, les uns par rapport aux autres, et de conserver l’historique des dates prévisionnelles.

Si nous sommes en semaine 25 et que le jalon 7 est annoncé en semaine 38 par exemple, nous voyons sur le diagramme l’évolution de ce jalon et qu’il a pris de l’avance dès la semaine 9, alors qu’il était initialement prévu pour la semaine 40.

Si le jalon 7 évolue par rapport aux prévisions précédentes, le diagramme temps-temps nous invite tout de suite à nous demander si cette évolution a un impact sur les autres jalons du projet.

Quand utiliser le diagramme temps-temps ?

Pour tout type de projet, que ce soit pour le pilotage et l’anticipation des dérives, ou pour la communication avec les autres parties prenantes, notamment:

  • Le client – en utilisant comme jalons les obligations client (pour en savoir plus, voir ici);
  • Les fournisseurs – en leur demandant de présenter leur avancement sous la forme d’un diagramme temps-temps, le chef de projet verra tout de suite comment son fournisseur pilote sont projet;
  • Les partenaires (Joint Venture, Consortium,…) – en présentant leurs obligations sur un diagramme temps-temps;
  • Le management – pour leur donner une vision synthétique de l’avancement du projet

En résumé, le diagramme temps-temps est un outil à réhabiliter et dont l’usage facilite l’anticipation des dérives.

Un fichier excel de diagramme temps-temps est disponible ici.